Portrait statistique

RALENTISSEMENT DU TAUX DE CROISSANCE DE LA POPULATION ET DES MÉNAGES

Selon l’Institut de la statistique du Québec, on dénombrait un peu plus de 8,4 millions de Québécois et de 3,6 millions de ménages au Québec en 2016.

Selon les prévisions, le taux de croissance de la population et des ménages irait en légère baisse jusqu’en 2036. Le taux de croissance de la population passerait de 3,8 % de 2016 à 2021, à seulement 2,1 % en 2031-2036. Celui des ménages passerait de 4,5 % en 2016-2021 pour tomber à 2,4 % en 2031-2036.

 

evolution_demographique

 

Pour les cinq prochaines années, soit de 2016 à 2021, ce ralentissement du taux de croissance de la population serait plus senti dans certaines régions. Le taux de croissance serait négatif pour les régions de la Côte-Nord et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

 

evolution_demographique_2

 

Le vieillissement de la population affectera les activités de recrutement des détaillants qui embauchent les 15-24 ans en grand nombre. On prévoit une baisse approximative de 78 000 personnes d’ici 2021. Pour le secteur du commerce de détail, cela pourrait signifier un ralentissement de croissance et des difficultés grandissantes de recrutement de main-d’œuvre, les 15-24 ans par exemple composant 32 % de la main-d’œuvre dans le commerce de détail en 2016.

 

evolution_demographique_3